Entretenir une piscine

La qualité de l’eau de votre piscine autoportée est le premier vecteur de santé des utilisateurs. Sans une eau irréprochable vous pourrez connaître des irritations des yeux, de la peau… Idéalement, l’eau de la piscine doit être changée tous les 4 ans, néanmoins durant cette période le traitement de l’eau est primordiale pour une piscine saine.

C’est pourquoi vous devrez avoir recours à plusieurs actions pour une eau claire et propre.

La filtration de votre piscine autoportée

Pour que votre eau de piscine soit la plus claire possible, il est conseillé de faire fonctionner la filtration de 8 à 12 heures par jour en continu.

Plus la température de l’eau de votre piscine autoportante est élevée, plus la filtration doit durer car la chaleur favorise le développement de bactéries.

Plusieurs opérations sont nécéssaire pour optimiser la filtration de votre piscine et nettoyer votre bassin:

– Il vous faut nettoyer la ligne d’eau avec un gel nettoyant au minimum une fois par semaine

– Vider les panier des skimmer qui servent à aspirer l’eau de votre piscine chaque semaine.

– Ne pas hésitez à passer le balai aspirateur ainsi que le robot chaque semaine.

– Laver votre filtre : pour les filtres à cartouche vous n’avez qu’à sortir et laver la cartouche en veillant à bien laver entre les plis.

– Nettoyer l’eau et retirer les feuilles et insectes avec une épuisette chaque jour

– Vérifier tous les jours que le niveau d’eau est conforme.

Le traitement chimique de votre piscine autoporté

Il vous faudra analyser le pH de la piscine autoportée chaque semaine. Il doit être compris entre 7,0 et 7,4. Si le pH est inférieur à 7,2 vous serez victime d’irritation des yeux ou de la peau. Si le pH est supérieur à 7,4 l’eau de votre piscine ne sera plus transparente et sera amenée à avoir des algues . Il vous faudra donc être particulièrement pointilleux avec le pH de votre piscine.

Autre point important, le traitement au chlore de votre piscine autoportée. La consommation en chlore peut varier selon plusieurs paramètre comme le soleil, la température … Le chlore doit être analyser une fois par semaine. Il est conseillé d’utiliser du chlore lent en galet à placer dans le skimmer si vous voulez réaliser un entretien régulier sinon vous devrez utiliser du chlore choc en granulé ou en pastille. Il ne faut en aucun cas jeter le chlore directement dans une piscine à liner car cela décolorerait votre liner

Dernier point important, le stabilisant appelé aussi acide cyanurique. On en trouve dans certains chlores en galé ou en granulés de vos piscines autoportées. Son rôle est de réduire la pénétration des ultraviolets dans l’eau de votre piscine et ainsi de réduire la destruction du chlore. Il offre donc l’avantage d’augmenter le chlore actif de votre piscine autoportée. Cependant si la dose de stabilisant est trop importante, elle risque de bloquer l’action du chlore , c’est pourquoi il faut y être attentif.

Si vous êtes équipé d’un système au sel, il est conseillé d’ajouter à votre eau de piscine une dose de stabilisant une fois par an.
Si par contre vous n’êtes pas équipé de système au sel, il est conseiller d’utiliser des galets stabilisés durant les deux mois après l’installation et ensuite de jongler de la façon suivante: Une chlorination par galet pour deux chlorinations par chlore en granulé non stabilisé.

L’hivernage

Pendant l’hiver il vous serait conseillé de laisser l’eau dans la piscine.
Il faudra cependant utiliser un produit d’hivernage pour protéger votre piscine contre plusieurs anomalies telles que le dépôt d’algues ou de calcairesur les parois.
N’oubliez pas non plus de bâcher votre piscine autoportée en hiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *